La norme et la moyenne

Publié le par Lelibraire

"L'union de la norme et de la moyenne aboutit à la pire situation qui soit ! Elle annihile toute possibilité d'évoluer librement et constitue la materia prima de tous les systèmes totalitaires. Elle rejoint le concept d'"ajustement de fréquences" utilisé en management sous la forme du système managinaire * pour influencer sur le psychisme.

En effet, "pensées" et "fréquences" sont pour les managers des termes quasi-similaires. Ajuster les fréquences revient à ajuster les consciences et les comportements. C'est ici que la norme se mélange et se confond avec la moyenne. Sous l'effet d'une telle gestion, le climat qui règne dans une collectivité peut devenir mortifère, puérile et étouffant ; il peut aussi provoquer de la fatigue et de la résignation... Les employés les plus corruptibles (ou les plus stratèges) n'auront aucun mal à se prostituer pour fusionner leur identité à celle de l'autorité manageriale. Les esprits les plus affectifs ou restés fidèles à des valeurs humanistes pourront encourir d'éventuelles "sanctions", par refus de se conformer au système infantilisant de prolétarisation **, dont le but inavoué est de rentabiliser l'être humain".

* "Le néologisme managinaire est issu de la liaison des termes management et imaginaire. Il trouve sa légitimité dans un rapprochement entre la structure psychique du manager et un aspect symbolique de l'entreprise. Le système "managinaire" est fondé sur l'adhésion de l'individu à une logique d'organisation. Dans cette logique de l'adhésion, il ne s'agit plus de "faire faire" mais de "faire vouloir"".

** "Prolétarisation : action de prolétariser, selon le sens donné : d'appauvrir moralement les individus ou de paupériser la classe populaire".

Franck Trommenschlager. "Je" n'est pas un autre ou Comment reconquérir sa "beauté intérieure"

La norme et la moyenne

Publié dans Politique

Commenter cet article

Alexandra 26/08/2014 11:05

Je viens rattraper mon retard de lecture, et j'apprécie ces textes, merci Monsieur Lelibraire !

Gilles Duval 09/12/2016 10:13

Et moi mon retard de réponse, hum, démesuré ! Il est toujours temps d'apprendre à suivre ceux qui nous suivent !